Attaque de panique (crise d'angoisse)

 

Selon le DSM-IV,1 il s’agit d’une période bien délimitée dans le temps, avec crainte ou malaise intense, dans laquelle au minimum quatre des symptômes suivants sont survenus de façon brutale et ont atteint leur acmé en moins de dix minutes :

  • palpitations, battements de cœur, ou accélération du rythme cardiaque ;
  • transpiration ;
  • tremblements ou secousses musculaires ;
  • sensation de « souffle coupé » ou impression d’étouffement ;
  • sensation d’étranglement ;
  • douleur ou gêne thoracique ;
  • nausée ou gêne abdominale ;
  • sensation de vertige, d’instabilité, de tête vide ou impression d’évanouissement ;
  • déréalisation (sentiment d’irréalité) ou dépersonnalisation (être détaché de soi) ;
  • peur de perdre le contrôle de soi ou de devenir fou ;
  • peur de mourir ;
  • paresthésies (sensations d’engourdissements ou de picotements) ;
  • frissons ou bouffées de chaleur.

 

 

 

(1) DSM-IV, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux ("Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders"), publié par l'American Psychiatric Association.